Galerie Ecritures: Pierre LAFOUCRIERE

Pierre LAFOUCRIERE

Eté 2017

Exposition des dernières œuvres de Pierre LAFOUCRIERE

 Vernissage le 7 Juin de 18 h à 20 h

Exposition du 7 juin au 14 septembre 2019

Galerie ECRITURES    1 rue Pierre Petit    03100 MONTLUCON   Tél : 06 70 09 36 63

Pierre LAFOUCRIERE est décédé en Novembre 2017, nous venions de terminer une grande rétrospective de son travail à MONTLUCON qui avait empli de sa lumière aussi bien les cimaises du Fonds d’Art Contemporain de Montluçon que celles de la galerie Ecritures tout l’été 2017 après avoir préparé ensemble une monographie sur son travail « Un Chemin de Lumière » (Ecritures 2017). Alors que je lui avais proposé une prochaine exposition, il avait réalisé en Juillet et Août pour Ecritures, 19 œuvres et avait demandé qu’elles soient réservées pour être exposées à la galerie lors de cette prochaine exposition, c’est un ensemble magnifique d’aquarelles et crayons pleines de vie et de force sur papier de grand format du Moulin Richard de Bas. Ces œuvres forment un ensemble magnifique et cohérent, aussi il m’a semblé nécessaire d’éditer une brochure les rassemblant toutes afin que chacun puisse en apprécier la puissance, la force, la lumière de la vie. Cet ensemble ultime n’est pas un testament mais plus un chant de la vie plein d’espoir et d’éternité.

Il tenait avant que nous nous séparions à ce que nous réalisions une séance filmée de happening pendant lequel il laissait un pétard recouvert de peinture déposer des éclats de couleurs sur une ardoise. Je garde en mémoire cette séance très drôle et pleine de fantaisie.

Inconditionnel de la peinture à l’huile à cause de sa transparence, de sa consistance et de son odeur, il aimait utiliser les autres techniques que sont la gouache, l’aquarelle, le lavis, les crayons de couleur … Son souci de la qualité des produits et des supports était permanent, l’importance du choix du papier ou de la toile est primordial, tout contribue à la qualité de l’œuvre finale mais aussi à sa pérennité. Son travail est le résultat d’une gestualité très libre mais très contrôlée liée à une construction autour de cette gestualité.

S’il est vrai que la disparition de l’homme est toujours au bout du chemin, comme un rejet de cette absurdité, Pierre LAFOUCRIERE, virtuose de la lumière et de la transparence, a tenté inlassablement de rechercher l’essence même de la vie pour lui donner une dimension d’éternité. Mais comme la véritable mort se trouve dans l’oubli,

Ramuntcho Matta: INTIMATTA

http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/37784_1
Chili, France | 2012 | 119 minutes | HD

Un film de Ramuntcho Matta

« Intimatta » est un objet cinématographique propre à la sphère Matta, qui relève de son monde et de rien d’autre, ouvert à tout ce qu’on voudra bien y projeter. Le projet n’est pas un documentaire mais bien un film d’artiste sur Roberto Matta reposant sur les archives vidéos tournées par son fils Ramuntcho Matta, directeur du projet, et sur des interviews de personnalités contemporaines ayant bien connu Roberto Matta. À l’âge de 80 ans, Matta a senti la nécessité de transmettre les clefs de son parcours et a ainsi créé un espace d’échange entre lui et le plus jeune de ses fils alors en âge d’être son petit-fils, Ramuntcho. Une relation d’autant plus intime que Matta avait déjà perdu deux de ses fils : Batan qui s’est suicidé en 1975, et son frère jumeau, Gordon Matta-Clark, mort d’un cancer en 1978. Ainsi Ramuntcho a commencé dès les années 80 à filmer chaque rencontre avec son père avec comme fil conducteur : comment transmettre les outils afin qu’une personne puisse devenir son propre père. La transmission a toujours été au centre de la philosophie Matta. Ce qui lui a permis de développer des relations très privilégiées avec entre autres : Garcia Lorca, Le Corbusier, Victor Brauner, Salvador Dali, André Breton, Marcel Duchamp… pour pouvoir être ensuite un passeur de ces connaissances, un véritable principe de vie et de responsabilité pour Matta : plutôt que de cacher ses secrets de création, il ouvre ses ateliers aux autres artistes, créant ainsi un véritable vent « inspirationnel » pour Jackson Pollock, Willhem de Kooning, Fahlström, Jörn… Grâce à des douzaines de cassettes vidéos de Roberto Matta en train de peindre, de parler, de se promener et même de dormir, tournées entre 1986 et 2000, à travers ses carnets de notes, ses lettres, les cartes postales et les cadeaux qu’il envoyait à ses amis et sa famille, « Intimatta » nous donne à voir une façon de penser. À partir de ce matériel inédit, « Intimatta » nous plonge dans le monde créatif et intime de l’artiste tout en soulevant des questions universelles sur la transmission, la paternité, l’intimité en partage

Thématique
Intimatta

© SometimeStudio

1/1
AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)

Ramuntcho Matta

IMAGE

Rodrigo Aviles

SON

Pauline Broquet

MONTAGE

Danielle Fillios

PRODUCTION / DIFFUSION

SometimeStudio, GFilms

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)

SometimeStudio, ADAV, La Maison du doc, Les Films du paradoxe

COMMENT VISIONNER CE FILM ?

Catalogue des vidéos à la demande

Distributeur(s) :

SometimeStudio

DVD en vente sur :

Les Films du paradoxe

DVD en vente sur :

Les Films du paradoxe

Le diaporama final du Bar’bouilleur

Eeeeet bien voila… le diaporama final du bar’bouilleur de cet été. rendez-vous sur une prochaine édition Bacchus seul sait où, Zeus seul sait quand. Merci à TOUTES et TOUS , vous sans qui ça n’aurait pas été ce que ça a été... allez…la bise
ah oui, le lien :
encore 8001545554 mercis pour votre présence constructive et enrichissante​
l’équipe du « Bar’bouilleur » : Christine, Béa, Philippe et Boss.

Mino DC: J.E.P.2016 Samedi 17 et Dimanche 18 de 10h à 18h

visite guidée de l’Artodéchethèque de Mino D.C
pour les Journées Européennes du Patrimoine 2016
Samedi 17 et Dimanche 18
de 10h à 19h (entrée libre)
présentations des installations éphémères, évolutives, permanentes
exposition temporaire, d’encres plastifiées de 2012,
et de peintures monumentales d’art de rue et du spectacle de 1983 à 1990.
projection de cassettes en vhs d’œuvres monumentales datant de cette même époque.
12 rue du Lavoir – Le Grand Moiré de Soulièvres – 79600 Airvault – 06 58 71 45 42
 
Patrimoine et Citoyenneté au Musée Jacques Guidez d’Airvault
exposition de deux peintures sur polyane de 32m2 sur la façade du Cuvier, et à l’entrée du musée,
détails d’une fresque murale de 250 m2 présentée en 1989 sur la façade du Palais des Congrès de Parthenay,
lors des répétitions de la marche des mille musiciens traditionnels pour le défilé Parisien, scénographié par Jean Paul Goude, du bicentenaire de la Révolution Française.