Galerie Ecritures: Pierre LAFOUCRIERE

Pierre LAFOUCRIERE

Eté 2017

Exposition des dernières œuvres de Pierre LAFOUCRIERE

 Vernissage le 7 Juin de 18 h à 20 h

Exposition du 7 juin au 14 septembre 2019

Galerie ECRITURES    1 rue Pierre Petit    03100 MONTLUCON   Tél : 06 70 09 36 63

Pierre LAFOUCRIERE est décédé en Novembre 2017, nous venions de terminer une grande rétrospective de son travail à MONTLUCON qui avait empli de sa lumière aussi bien les cimaises du Fonds d’Art Contemporain de Montluçon que celles de la galerie Ecritures tout l’été 2017 après avoir préparé ensemble une monographie sur son travail « Un Chemin de Lumière » (Ecritures 2017). Alors que je lui avais proposé une prochaine exposition, il avait réalisé en Juillet et Août pour Ecritures, 19 œuvres et avait demandé qu’elles soient réservées pour être exposées à la galerie lors de cette prochaine exposition, c’est un ensemble magnifique d’aquarelles et crayons pleines de vie et de force sur papier de grand format du Moulin Richard de Bas. Ces œuvres forment un ensemble magnifique et cohérent, aussi il m’a semblé nécessaire d’éditer une brochure les rassemblant toutes afin que chacun puisse en apprécier la puissance, la force, la lumière de la vie. Cet ensemble ultime n’est pas un testament mais plus un chant de la vie plein d’espoir et d’éternité.

Il tenait avant que nous nous séparions à ce que nous réalisions une séance filmée de happening pendant lequel il laissait un pétard recouvert de peinture déposer des éclats de couleurs sur une ardoise. Je garde en mémoire cette séance très drôle et pleine de fantaisie.

Inconditionnel de la peinture à l’huile à cause de sa transparence, de sa consistance et de son odeur, il aimait utiliser les autres techniques que sont la gouache, l’aquarelle, le lavis, les crayons de couleur … Son souci de la qualité des produits et des supports était permanent, l’importance du choix du papier ou de la toile est primordial, tout contribue à la qualité de l’œuvre finale mais aussi à sa pérennité. Son travail est le résultat d’une gestualité très libre mais très contrôlée liée à une construction autour de cette gestualité.

S’il est vrai que la disparition de l’homme est toujours au bout du chemin, comme un rejet de cette absurdité, Pierre LAFOUCRIERE, virtuose de la lumière et de la transparence, a tenté inlassablement de rechercher l’essence même de la vie pour lui donner une dimension d’éternité. Mais comme la véritable mort se trouve dans l’oubli,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s