Galerie Ecritures: Laurent Lolmède à Montluçon

affiche 10 b

Vernissage et dédicace Samedi 13 Décembre  11 heures

Laurent Lolmède parcourt la vie et le monde armé d’un crayon et d’une feuille de papier. Voyageur immobile et toujours en mouvement, un jour à Paris, le lendemain dans son Quercy, à New-York ou Alger, il s’installe hors du temps pour saisir les instants, qu’il restitue sous forme de scènes souvent très animées, peuplées comme une rue commerçante et bavardes comme la vie.
Pour autant, Lolmède ne se pose pas en contemplatif. Perpétuant une tradition qui remonte à la Renaissance et sans doute bien avant – l’autoportrait discret -, son avatar bien reconnaissable, coiffé d’un inusable couvre-chef, vient rappeler que Lolmède était là, vivant. Qu’il était non seulement acteur de la scène qu’il décrit mais, qu’en plus, il en a bien profité… A la manière d’un Van Eyck se reflétant au XVe siècle dans le miroir des « époux Arnolfini » ou d’un Boticelli parmi la foule de son « adoration des anges », mais en moins complexé… Le trait de Lolmède n’appartient qu’à lui, il a la nervosité des croquis sur le vif. S’il affiche volontiers une admiration pour Crumb, et avec lui l’underground – dont le franco-néerlandais Willem -, il va toutefois moins loin dans la caricature pour dresser de l’humanité un portrait souvent gouailleur et toujours bienveillant. Son travail n’en est que plus accessible, qu’il s’agisse d’illustrations pures ou de bandes dessinées, qu’il publie de façon comptée sous une forme encore une fois toute personnelle, entre fanzines et livres d’art. Formé à l’école nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, Lolmède, s’il affectionne ce positionnement à la croisée des chemins, reste avant tout un grand voyageur… et un excellent guide. Accompagné souvent de sa femme Evelyne, aquarelliste à ses heures, on le voit avec le même zèle dans les salons les plus modestes comme dans les rendez-vous les plus huppés, de Cajarc à Angoulême, tutoyant les plus humbles, embrassant les plus grands. Par un heureux concours de circonstances, Lolmède expose du 13 décembre au 21 février, dans la galerie Ecritures de Jean-Marc Vincent, divers travaux et les derniers croquis de son voyage en Amérique. C’est pour les Montluçonnais une très jolie opportunité de rencontrer cet artiste hors du commun.
Philippe REYT  in  Montluçon Notre Ville
Galerie ECRITURES 1 rue Pierre Petit 03 100 MONTLUCON

http://www.koifaire.com/auvergne/galerie,ecritures-15609.html
facebook  http://www.facebook.com/galerie.écritures

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s