Quelques nouvelles de l’éclat

Bonjour,
Nous avons finalement imprimé un catalogue papier 2013.
Si vous voulez le recevoir, demandez-le en répondant à ce mail ou via le site des éditions.
 
Après La politique au crépuscule de Mario Tronti et La place des chaussettes de Christian Marazzi, paraissent ce mois-ci: Nous opéraïstes, du premier et La brutalité financière du second, tous deux traduits de l’italien et tous deux co-édités avec les éditions suisses Réalités sociales/Editions d’en bas.
Ils nous rappellent la vivacité de la pensée politique italienne, qu’ont masqué des années de barbarie médiatique, que devrait balayer timidement le scrutin de la semaine prochaine (sauf mauvaise surprise).
Langue et pensée vertigineuses de Tronti, analyse et perspectives implacables de Marazzi, deux livres qui rappellent que le « faire de la politique » n’est pas mort, même si, comme l’écrit Tronti, « la défaite de la classe ouvrière du XXe siècle a été une tragédie pour la civilisation tout entière ».
En librairie depuis jeudi et plus d’informations sur la page des nouveautés.
Et puis toujours un rappel de celles de janvier avec – De la littérature: Patricia Farazzi: D’un noir illimité (écoutez l’émission ‘Jeudi noir’ consacrée au livre) – De la philosophie: Guy Suarès, L’éblouissement Jankélévitch (que Robert Maggiori a signalé dans Libé) – De l’architecture: Sergio Bettini: Wright et Venise ou la petite histoire du palais que Frank Lloyd Wright n’a jamais construit à Venise…. De tout pour faire une bibliothèque!
Merci de votre fidélité… Faites suivre ce mail à vos amis et, si vous avez le courage, rejoignez nous sur facebook où vous découvrirez un monde impitoyable!!!
Michel Valensi

Editions de l’éclat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s