Quelques nouvelles de l’éclat

Bonjour et tous nos vœux pour cette nouvelle année, que l’on espère riche en tout (rebondissements, (bonnes) surprises, (belles) amitiés, soleils (plusieurs)  prospérité (durable, autant que le développement)),

et qui commence à L’éclat par un roman « d’un noir illimité » (de Patricia Farazzi) traversant les années soixante-dix jusqu’au seuil de ce XXIe siècle, décortiquant ce qu’ont pu devenir ces rêves de liberté, ces amitiés sans concession, ces échappé(e)s du système… Ecriture lucide et intime d’une période qui a voulu construire un monde à coup de destructions…

320 p. 18 euros

Vous pouvez en lire des extraits ici et le livre sera en librairie à partir du 15 janvier,

en même temps que deux « éclats » sur Venise et Jankélévitch,

dont vous trouverez le détail sur la page nouveautés.

Puis viendra février avec la réédition du livre de Jacques Bouveresse sur Robert Musil (épuisé depuis quelque temps) et deux livres traduits de l’italien: Mario Tronti, Nous opéraïstes et Christian Marazzi, La brutalité financière, tous deux co-édités avec les éditions d’En-Bas et Réalités sociales (de Lausanne) et sur lesquels nous reviendrons.

Et pour terminer, les samedi 13 et dimanche 14 janvier, les Editions de l’éclat seront présentes aux rencontres organisées par l’Appel des 451 à Montreuil Venez nombreux, dites-le à vos amis, parlez-en entre vous… ne lésinez pas sur la diffusion de l’information Merci de votre fidélité

L’éclat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s